Isoler votre maison avec un isolant mince
isolant-mince-2.jpgisolant-mince-3.jpgisolant-mince-5.jpgisolant-mince-6.jpgisolant-mince-7.jpg

Isolant mince

Isolant mince

Pour l’isolation thermique et phonique de la maison, de nombreux isolants existent parmi lesquels les isolants naturels, les isolants synthétiques et les isolants complémentaires comme l’isolant mince encore appelé isolant multicouche ou isolant thermo réflecteur. L’isolant mince est un isolant généralement utilisé pour isoler les combles, la toiture et quelquefois le sol et les murs. C’est un isolant composé de plusieurs couches de matériaux différents : couches d’aluminium et couches de mousse, feutre, ouate, etc. On l’appelle aussi isolant thermique mince, car il empêche les pertes de chaleur, c’est un bon isolant thermique. Les couches qui le composent agissent comme des réflecteurs et renvoient le rayonnement thermique. Léger et ayant une faible épaisseur, l’isolant mince est très souple et facile à manier ainsi qu’à installer. C’est un produit qui n’émet pas de produits nocifs et n’est pas dangereux pour l’homme. Il ne crée pas d’allergies ni d’irritations de la peau, n’émet pas de poussières dangereuses lors de son installation. La pose isolante mince est très facile. Il suffit de le découper au « cutter » et de l’agrafer sur n’importe quelle surface. On peut le poser sur toutes les formes. Le prix de l’isolant mince est d’environ 5 à 10 euros le mètre carré.

Performances de l’isolant

isolant minceL’isolant mince reste uniquement un isolant d’appoint, un isolant secondaire. En effet, il doit compléter l’action d’un autre isolant et ne peut être utilisé seul. Bien qu’il ait des performances d’isolation thermique et phonique, elles sont assez faibles, de plus, il est étanche à la vapeur d’eau. En complétant un autre isolant, il multiplie les performances de l’isolation, car il est résistant à l’humidité et même aux ravages causés par les rongeurs sur les isolants notamment naturels (mousse, coton, fibres, laine…). Cependant, il a une durée de vie équivalente à celle des isolants naturels et se dégrade avec l’accumulation de poussière.

Comparatifs

Pour associer l’isolant mince à un autre isolant, il faut tenir compte des caractéristiques des différents isolants. Ainsi, le verre cellulaire permet une isolation thermique moyenne et une bonne isolation phonique, convient à l’isolation des toits plats, des murs, des fondations, avec une grande résistance (longévité). La laine de verre quant à elle, permet une isolation thermique bonne et une bonne isolation phonique, convient à l’isolation des toits, des combles, des plafonds, des murs, des cloisons, mais a une très mauvaise résistance (longévité). La laine de roche permet une isolation thermique bonne, une excellente isolation phonique, convient à l’isolation des toits inclinés, des combles, des murs, des dalles flottantes, des cloisons, des ossatures métalliques et a une résistance moyenne. La perlite permet une isolation thermique moyenne, une bonne isolation phonique et convient aux plafonds, toitures, combles avec une bonne résistance. La vermiculite permet une isolation thermique moyenne et une très bonne isolation phonique, convient aux combles, aux toitures et possède une très bonne résistance.

isolant minceLe liège expansé permet une bonne isolation thermique et une excellente isolation phonique, convient aux combles non habitables, aux toitures, aux sols, aux murs, aux fondations et a une très bonne résistance. Les fibres de bois permettent une bonne isolation thermique, une excellente isolation phonique convient aux toitures, aux dalles, aux planchers, aux murs, aux cloisons et possède une bonne résistance. Le chanvre convient à l’isolation des murs, des cloisons, des combles, des toitures et possède une bonne résistance (avec une bonne isolation thermique et phonique), les fibres de lin conviennent à l’isolation des murs, des toitures, des planchers, des combles et ont une résistance moyenne. Les plumes de canard conviennent aux combles, aux planchers, aux cloisons, aux faux plafonds, aux ossatures en bois, mais ont une mauvaise résistance tout en offrant une bonne isolation phonique et thermique. Les panneaux de roseau qui conviennent à une isolation extérieure offrent une mauvaise isolation phonique et thermique. L’isolant mince quant à lui offre une mauvaise isolation phonique, une isolation thermique en complément et convient très bien à l’isolation des combles et des toits (avec cependant une mauvaise résistance).

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment